Le Cannet Magazine, tribune libre

L’actualité nous offre son lot habituel de mauvaises nouvelles. Les raisons d’espérer, comme les motifs de satisfaction, sont absents des esprits de nos concitoyens.

Pour le reste, c’est la méthode Coué.

Au gouvernement, on se réjouit que la hausse du chômage soit moins importante que précédemment !

A l’Hôtel de Ville, alors que notre Commune a été déclarée par la Préfecture en état de carence (nous avons 7% de logements sociaux, tandis que la loi nous en impose 25%), on se satisfait du doublement de la pénalité SRU à venir :1,6 million d’euros … car « cela aurait pu être pire » !

Au Cannet, une douce torpeur envahit la cité. Seuls nos sportifs par leurs performances exceptionnelles – qu’il s’agisse de notre équipe féminine de Volley-ball ou de nos champions d’Handibasket – parviennent à nous dérider.

Sinon, « Dormez braves gens. Tout va bien ».