Le Cannet Magazine Tribune libre 08 – 2016

Nous dénonçons un manque de places en crèche collective, on nous répond que les modes de garde évoluent, que les assistantes maternelles peuvent suppléer, voire la famille des demandeurs.

En matière de logements sociaux, on nous explique qu’il serait aberrant de construire plus de 4000 logements pour actifs, alors que nous n’enregistrons que 600 demandes en attente. La réalité est que la Commune n’ayant quasiment pas livré de logements depuis 1995, bien des administrés sont si découragés qu’ils ne déposent même pas de dossiers.

Nous avons voté contre le dernier budget communal parce qu’il traduit une volonté de continuer dans une voie sans issue où nos marges de manœuvre se réduisent progressivement.