Archives pour la catégorie Campagne 2008

Communiqué de presse du lundi 10 mars 2008

La liste LE CANNET-ROCHEVILLE POUR TOUS a obtenu la confiance de 2173 Cannetans et Rochevillois qui ont approuvé notre démarche. Je les en remercie très chaleureusement et les assure qu’avec Evelyne BIAUSSER et Daniel BEROUD nous aurons à cœur, au Conseil Municipal, de les représenter et de faire entendre leur voix.

Face à un système extrêmement verrouillé, nous mesurons les formidables attentes suscitées par notre engagement, qui s’inscrira dans la durée, et nous permettra, la fois prochaine, de l’emporter

Evelyne BIAUSSER rejoint Laurent TOULET et le Modem leur accorde son investiture aux Municipales et aux Cantonales

Habitante du Cannet, je souhaite défendre les intérêts de ma Ville sous les couleurs (orange !) du Modem, dans ces deux scrutins.

J’ai adhéré au Modem dès Mai 2007, alors que je n’avais jamais appartenu à aucun parti politique jusqu’alors, parce que j’ai été en complète adéquation avec les valeurs de François Bayrou, lors de sa campagne présidentielle, valeurs que j’essaie modestement de faire partager dans la société.

Je tiens particulièrement à une politique plus éthique et plus près du citoyen. Je crois que nous devons apprendre à « faire ensemble », à nous relier sur des projets et des valeurs pour sortir des clivages réducteurs des partis qui ralentissent le pays.

J’ai rencontré chez Laurent TOULET un « honnête homme » avec une réelle volonté de changement au service de sa ville et des habitants.

Si c’est aux actes que l’on juge les intentions, Laurent TOULET prouve qu’il fait ce qu’il dit, en ouvrant sa liste d’intérêt communal à des sensibilités très différentes.

Evelyne BIAUSSER
Consultante auprès des collectivités
Chef d’entreprise
Chef de file du Modem

L’equipe de le cannet-rocheville pour tous vous invite à un aperitif dansant vendredi 7 mars à 18h30

Laurent TOULET, pour clôturer, de manière festive, la campagne électorale du premier tour et remercier toutes celles et tous ceux qui lui ont apporté son soutien, les convie à un apéritif dansant le :

Vendredi 7 mars 2008 à 18h30à sa permanence : 51, boulevard Paul Doumer06 110 LE CANNET-ROCHEVILLE

David BARTOLI, colistier, qui s’était distingué lors des plages électroniques de Cannes, animera cette soirée.

 

Venez nombreux fêter la fin de la campagne avec Laurent Toulet et les co-listiers à la veille du premier tour.

Investiture UMP

Laurent TOULET, dans son journal de campagne, fait référence à l’appartenance à l’UMP de certains de ses colistiers, dans le cadre de la liste d’intérêt communal qu’il conduit : LE CANNET-ROCHEVILLE POUR TOUS.

Michèle TABAROT, Secrétaire Départementale de l’UMP et Secrétaire Nationale de l’UMP n’a pas jugé opportun de faire figurer le sigle de son parti ni sur ses affiches, ni dans son journal de campagne.

Afin de lever toute ambigüité, Laurent TOULET tient à préciser que – même si elle semble en avoir honte – seule Michèle TABAROT peut se prévaloir de l’investiture de l’UMP.

Laurent Toulet présente son programme

FISCALITE

La pression fiscale locale est bien trop importante au regard des prestations offertes par la Ville. Nous voulons redonner du pouvoir d’achat aux Cannetans et Rochevillois, en diminuant les impôts locaux, grâce à une gestion plus rigoureuse et plus économe des deniers publics. La dette sera mieux maîtrisée. Un audit des finances communales sera réalisé. Les frais d’affranchissement, de téléphone et de réception, qui ont atteint un niveau record, seront sensiblement réduits.

 

SECURITE

La police Municipale concourt puissamment à préserver la sécurité des personnes et des biens. Nos policiers devront se recentrer sur leur cœur de métier, renforcer l’îlotage et la présence dans tous les quartiers. Ils n’ont pas à distribuer le journal municipal et peuvent être mieux employés. Notre système de vidéo-protection devra être réaménagé pour plus d’efficacité.

 

INTERCOMMUNALITE

L’expérience montre qu’une intercommunalité trop intégrée accroît la fiscalité locale, crée un écran supplémentaire entre les administrés et leurs élus et opère un abandon de souveraineté et de compétences pour les communes concernées. Maîtriser son destin est impératif pour une Ville de 43 000 habitants. Seule une intercommunalité de projets, respectueuse des identités de chacune des cités, paraît pertinente. Dans cet esprit, le Maire du Cannet-Rocheville ne doit pas briguer, pour lui ou sa famille, le mandat de Maire de Cannes, mais plutôt chercher à construire une intercommunalité apaisée où seul importe l’intérêt de ses administrés. Dès lors, il se doit de soutenir le seul projet viable de nouvelle station d’épuration défendu par les Maires d’Auribeau, Cannes, la Roquette et Théoule. La Ville de Cannes est, après Paris, la plus connue de France. Le Cannet doit bénéficier de retombées économiques générées par le dynamisme de sa voisine. Les congrès et salons devraient pouvoir irriguer la Palestre et remplir nos hôtels et restaurants. Encore faut-il le vouloir et, en préservant notre indépendance, travailler en toute loyauté avec nos voisins. J’ai leur confiance et la volonté d’agir.

 

BEL AGE

Des Clubs du Bel Age, dans tous les quartiers, accueilleront nos seniors. Des activités aussi nombreuses et variées que celles proposées à Cannes pourront y être pratiquées. Les prestations, notamment dans le domaine de la restauration, seront améliorées. Il sera mis un terme au clientélisme effréné qui touche nos aînés, lesquels ont droit au respect et doivent être reconnus dans leur dignité. Des événements intergénérationnels permettront d’éviter les clivages entre jeunes et moins jeunes.

 

EDUCATION

Les écoles primaires et maternelles qui relèvent de la compétence de la ville en termes de construction, de rénovation et d’entretien feront l’objet d’un suivi plus régulier. La communauté éducative, dans son ensemble, sera associée au projet scolaire de la prochaine municipalité. Le péri-scolaire entrera dans le projet éducatif global de la ville. Nous faciliterons les inscriptions en centres aérés sur le modèle des villes voisines.

 

PETITE ENFANCE

Le nombre de places de crèche est notoirement insuffisant. Il n’est pas acceptable d’inscrire son enfant, dès la conception, sans être assuré de pouvoir obtenir son éventuel accueil en crèche. Les mères de famille qui travaillent doivent bénéficier d’un tel service. Nous mettrons en place un droit opposable à l’accueil des enfants en crèche.

 

CULTURE

Une salle polyvalente sera réellement construite à l’Aubarède. Une école de musique y sera adossée. Un contenu sera donné à la médiathèque des Jardins de l’Etoile, trop souvent perçue comme une coquille vide. Les nouvelles technologies y feront véritablement leur entrée. La bibliothèque des Mimosas sera préservée et rénovée. Un complexe cinématographique moderne sera édifié (avec parking intégré), dans l’esprit de celui de Mouans-Sartoux. Des ateliers d’écriture et de théatre transgénérationnels seront valorisés.

 

PATRIMOINE

Le patrimoine inestimable de la Commune sera protégé et mis en valeur. Des initiatives fortes seront lancées pour mieux le faire connaître de la population. Des itinéraires à thème, des événements aux grandes dates anniversaires du Cannet seront mis en place.

 

CIRCULATION

Un plan de circulation cohérent sera élaboré dans le cadre d’une véritable concertation avec tous les riverains. S’agissant des difficultés de circulation, les points noirs ont été soulignés (route de Valbonne, avenue du Campon, secteur des Campelières …), ainsi que l’absence de desserte est-ouest par les transports en commun (Maurice Jeanpierre), des chaussées trop étroites, des horaires de bus à améliorer, des rotations à multiplier, les types de véhicules à moduler selon l’affluence… Une liaison avec Sophia-Antipolis sera aménagée.

 

STATIONNEMENT

De nouveaux parkings publics souterrains verront le jour : sous la Place Jean Jaurès, sous le Square Carnot (en concertation avec la Ville de Cannes), sous la Place de Rocheville pour permettre aux riverains de se garer et pour relancer le commerce de proximité.

 

COMMERCE

Le Cannet-Rocheville renouera avec la véritable politique commerciale qui l’animait il y a une quinzaine d’années. Une puissante promotion de l’activité commerciale sera élaborée. Une instance permanente d’écoute et de veille commerciale sera installée. Les marchés seront revitalisés.

 

TOURISME

Pour nos hôteliers et restaurateurs, il est impératif de « vendre » notre destination. Nous nous devons de bénéficier de bien meilleures retombées économiques générées par la proximité de la Ville de Cannes, mondialement connue. Son attractivité et son dynamisme devraient générer des flux économiques bien plus conséquents.

 

VIE ASSOCIATIVE

L’engagement associatif sera remis à l’honneur. La vitalité associative sera favorisée. Le mouvement associatif sera très régulièrement consulté sur les grands projets municipaux. Les commerçants seront, à nouveau, fédérés pour être mieux entendus et mieux défendus.

 

VIE DEMOCRATIQUE

Le Conseil Municipal se réunira plus souvent. Les débats, constructifs, y seront libres. L’opposition sera respectée dans ses approches et pleinement informée grâce à une gestion municipale transparente. Les Adjoints disposeront de vraies délégations où leurs talents pourront s’exprimer. Tous les administrés seront reçus par le Maire. Il sera répondu à leurs courriers. Tous les lundis matins, de 10h à 12h, une ligne directe permettra à tous les administrés de joindre directement leur Maire pour lui exposer leurs doléances.

 

SPORTS

Le Maire – Conseiller Général, présent sur le territoire communal et cantonal, obtiendra de l’Assemblée Départementale les crédits nécessaires à la reconstruction rapide du Gymnase Emile Roux. Des demandes de subventions seront bien plus souvent déposées et obtenues pour la construction d’équipements qui font cruellement défaut. Une piscine municipale, couplée à une patinoire seront programmées. Les associations sportives bénéficieront de subventions plus équilibrées.

 

LOGEMENT

Avec 7 % de logements pour actifs, la Commune du Cannet-Rocheville est un très mauvais élève (la Ville de Cannes en compte 15 % !). Pour n’avoir pas atteint le seuil, ni tenté de s’en approcher, des 20 % imposés par la Loi SRU, notre cité s’acquitte, tous les ans, d’une pénalité de 450 000€. Nous reconstruirons la ville sur la ville, notamment sur les îlots vétustes et insalubres et veillerons à ce que 20 % de logements pour actifs soient prévus et intégrés dans les nouveaux programmes immobiliers.

 

ENVIRONNEMENT

Nous comblerons le retard considérable pris par notre Commune dans la mise en place du tri sélectif. Nous ferons le choix de véhicules moins polluants pour équiper le parc automobile municipal. Notre Ville s’impliquera dans la démarche de l’Agenda 21 et sera porteuse de projets avant-gardistes dans le domaine du développement durable.

 

ANCIENS COMBATTANTS

Le Maire sera présent à toutes les cérémonies patriotiques, au Cannet, comme à Rocheville. Il cultivera le devoir de mémoire, en veillant à ce que les jeunes générations n’oublient jamais le sacrifice consenti par leurs aînés.

 

TERRAINS CASTELLARI

Les terrains Castellari, environ 30 000 m2, relèvent d’un propriétaire privé. Cet espace vert, une des rares réserves foncières de la Commune, ne peut être bâti sans précautions, notamment du fait de son sous-sol gorgé d’eau. L’environnement, très résidentiel, doit être pris en compte. En outre, la proximité immédiate avec la Ville de Cannes, commande une réflexion intercommunale à laquelle la Municipalité du Cannet actuelle ne semble guère disposée. Le budget communal ne peut assumer l’acquisition des dites parcelles. Réaliser un centre commercial de grande envergure, comme l’envisagerait la Municipalité, apparaît extrêmement préjudiciable à la qualité de vie des riverains, à la fluidité de la circulation et à la quiétude de ce quartier. Nice-Matin a vainement tenté d’en savoir plus. Il y a bien longtemps que la Commission d’urbanisme ne s’est pas réunie. L’association Rose St Jean, vigilante depuis de nombreuses années, devrait être consultée avant toute initiative. On peut redouter, après les élections municipales, le bétonnage de cette pépinière. Annoncer le moindre projet sur ces terrains, sans concertation préalable, serait contraire à l’esprit même de notre démarche d’écoute.

 

RUE SAINT SAUVEUR

Cette rue magnifique et au cachet certain, au cœur du vieux Cannet, dispose de deux parkings gratuits devenus insuffisants. La Chapelle St Sauveur, décorée par Tobiasse, le mur des Amoureux de Peynet, l’Oranger du patrimoine d’Amooghli Sarraf, la Place Bellevue, la Statue de Victorien Sardou, de nombreuses ruelles pittoresques sont autant d’atouts pour inciter les administrés et les touristes à venir la découvrir. Malheureusement, l’absence de volonté municipale, de coordination entre les restaurateurs et les boutiques d’art, de promotion suffisante auprès des habitants, comme des tours opérateurs privent cette rue, à fort potentiel, d’attractivité. Utiliser les impôts locaux pour racheter les boutiques qui ferment les unes après les autres et y loger, sans orientations précises, des artisans ou artistes n’est, à l’évidence, pas la solution. Il convient d’améliorer la signalétique, de fédérer tous les acteurs de cette rue, d’harmoniser les horaires d’ouverture, de « vendre » cette destination, de créer un espace pour le stationnement des cars (de tourisme), d’implanter un marché sur la Place Bellevue, d’organiser des manifestations qui ne soient pas artificielles, des vides greniers…